A quand remonte votre dernier « je lâche prise » ?

-« Je…quoi ? Lâcher prise » ?

-« Oui, arrêter de s’inquiéter pour des choses sur lesquelles on n’a pas de prise. Cesser de ruminer un passé difficile, changer de comportement dans une relation orageuse. Accepter que l’autre ne soit pas ce qu’on aimerait qu’il soit…lâcher prise quoi » !!!

Le lâcher prise peut prendre différentes formes : un bain de soleil, une sieste, une promenade entre amis, manger du chocolat sans culpabiliser…C’est dans ces moments privilégiés et hors du temps qu’il nous est généralement donné de profiter d’une délicieuse reconnexion à soi. Pourquoi donc ? D’abord, lorsque vous partez, vous coupez avec tout ce qui vous relie à votre quotidien. Les choses ralentissent et le stress retombe. Ainsi vous êtes plus à même de réfléchir et de prendre les bonnes décisions.

Lâcher prise nécessite de bien se connaître et de savoir ce qui est essentiel pour vous et ce qui l’est moins, pour pouvoir déterminer ce qui est prioritaire (ce pour quoi vous allez vous accrocher) de ce qui est secondaire (ce sur quoi vous pouvez lâcher prise). Pour savoir ce qui est essentiel, vous pouvez par exemple faire une liste de tout ce qui est important pour vous et pour lesquels il vous est difficile de lâcher prise puis demandez-vous pourquoi il vous est si difficile de prendre du recul. Est-ce que cela dure depuis longtemps ? Avez-vous au moins déjà essayé de lâcher prise ? Il suffit parfois de simplement essayer avant de dire que vous n’en êtes pas capable. On appelle cela en coaching des croyances limitantes…

L’essence du lâcher prise, finalement, c’est peut-être de se souvenir que tout passe et que tout change qu’on le veuille ou non. C’est la raison pour laquelle il faut profiter du moment présent. C’est exactement ce que nous faisons en séances de coaching, nous nous concentrons sur le « ici et maintenant » pour que le futur soit plus léger. C’est un moment privilégié où l’on se parle de tout (oui de tout) sans jugement et sans contrainte. Souvent, en séance, j’entends mes coachés dire des phrases du type « que ça fait du bien de parler à une personne neutre » ou « jamais je n’aurai pu dire ça à mon entourage, j’aurai été jugée et j’aurai abandonné mon projet ».

En coaching, on se laisse aller et c’est déjà une première forme de lâcher prise !

Il n’y a pas d’âge pour apprendre à lâcher prise, il faut simplement essayer pour voir…

Alors, à quand remonte votre dernier « je lâche prise » ?


Lecture de nos pages thématiques :

Phasellus ut Aenean risus justo in id consectetur eget leo eleifend Lorem