Procrastiner ? Moi ? Jamais !!!

Le mot « procrastination » vient du latin “procrastinare” de “pro” (en avant) et “crastinus” (qui concerne le lendemain) et qui désigne cette tendance à tout remettre au lendemain. Celui ou celle qui procrastine a toujours une bonne excuse pour ne pas faire son travail, ne pas avancer sur ses objectifs et ne pas finir ses projets.

« Demain je m’y mets » ou « je n’ai pas le temps » ou « je le ferai plus tard » sont des phrases qui vous sont familières ? Selon une étude OpinionWay de Mars 2018, 49% des français sondés procrastinent au moins 1h00 chaque jour au travail et 22% admettent procrastiner plus de deux heures par jour… L’étude révèle aussi que le tri et le rangement sont les occupations qui sont sans cesse reportées au lendemain. Le ménage et le bricolage sont également très fréquemment cités (à 45% et 38%). Puis les activités sportives (36%), les courses (14%), la cuisine (11%) …

Et vous, quand avez-vous procrastiné pour la dernière fois ? Comment le coaching peut-il aider à arrêter de procrastiner ?

Pour éviter de procrastiner, il faut déjà identifier les causes. Nous avons tous nos raisons de procrastiner et en général nous remettons à demain quelque chose de désagréable ou qui demande un effort. Que ce soit dans le milieu professionnel ou personnel, l’une des causes principales de la procrastination est la peur :

  • La peur de l’inconnu qui empêche d’aller de l’avant car on ne sait pas ce qui nous attend (ex : peur de remettre à jour son CV et de se remettre sur le marché de l’emploi, peur de quitter sa zone de confort…)
  • La peur d’échouer (ex : peur de demander un entretien à son boss pour lui parler de quelque chose d’important comme un temps partiel, une augmentation…)
  • La peur d’être jugé (ex : peur d’être jugé par son entourage sur une prise de décision qui peut radicalement changer et faire changer son quotidien…)
  • La peur de mal faire (ex : peur de prendre la responsabilité d’une équipe…)

Les autres raisons qui peuvent pousser à la procrastination sont :

  • Le manque de motivation (ex : aller courir, aller nager en hiver…)
  • La mauvaise estime de soi (ex : ne pas se sentir capable/ légitime de demander une promotion…)
  • Le manque de prise de recul (ex : ne pas savoir par où commencer, ne pas savoir estimer le temps nécessaire pour faire une tâche…)

Comme le dit un proverbe espagnol « Demain est souvent le jour le plus chargé de la semaine ». Eh oui ! A force de toujours tout remettre à demain on se retrouve à être sous l’eau (ex : rester tard au bureau pour terminer les tâches qui nous embêtaient). Faire tout à la dernière minute peut être très problématique et devenir hyper stressant car on a moins de temps pour faire/finir les choses. Du coup, on se met la pression et on doute de soi…

Et si vous essayiez de vaincre la procrastination en :

  1. Identifiant les raisons qui vous empêchent d’agir afin de vous débarrasser petit à petit de cette mauvaise habitude.
  2. Faisant une liste (pas trop longue pour ne pas vous décourager) de ce que vous prévoyez de faire dans la semaine. Une seule tâche spécifique à la fois.
  3. Fixant des objectifs simples en commençant par ce qui risque de vous prendre le plus d’énergie.
  4. Visualisant la tâche accomplie et vous féliciter d’être allé au bout.

Comme le disait le philosophe Sénèque « À force de remettre à plus tard, la vie finit par nous dépasser ». Une citation à méditer dès maintenant (et pas demain) 😉.


Lecture de nos pages thématiques :

felis lectus vel, pulvinar et, massa facilisis