Le pouvoir du premier pas

A quand remonte votre dernier premier pas ?

Le premier pas est toujours le fruit d’une mûre réflexion:

« Et si j’ échoue, il se passe quoi » ? 

« Et si je réussis, il se passe quoi  » ?

Le premier pas est toujours accompagné d’une peur de changement. On se laisse envahir par nos doutes (et parfois ceux de notre entourage). On retarde le moment de passer à l’action jusqu’à qu’on sente que c’est enfin LE bon moment pour se lancer.

C’est exactement ce qui se produit en coaching. Avant de m’appeler les personnes ont longuement réfléchi et puis un jour c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase… Il existe de nombreuses gouttes d’eau comme par exemple: un échec professionnel qui se répète, une rupture amoureuse, une double vie, la perte d’un être cher, un divorce, une mise au placard…

Le premier pas est toujours celui qui coûte le plus mais dites-vous qu’en le faisant vous avez déjà parcouru 50% du chemin.

« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ».

Albert Einstein.

consectetur vel, elit. ipsum in suscipit tempus elementum Phasellus ultricies Donec efficitur.